You are here
Exclusivité Rumeur very fiable 

Un consortium de scientifiques assure que Joel Embiid est atteint de la « maladie du melon »

Ce consortium d’éminents scientifiques canadiens travaillaient sur le « cas » du pivot des Sixers depuis plusieurs mois. Ils viennent de rendre publique leur étude.

« Cette fois, c’est sûr : plus de doute ! » Scène de liesse dans les laboratoires de l’université d’Ottawa. Depuis des mois, une équipe de scientifiques de renommée internationale travaillait sur un sujet hors norme, tant par son physique que par sa propension à gigoter les lèvres : Joel Embiid. Et la dernière sortie médiatique n’a fait que confirmer leurs craintes.

« Sans prétention, je suis actuellement le meilleur défenseur de la NBA », a lâché le pivot des Sixers il y a quelques heures. Des propos qui ont fait froid dans le dos de certains spécialistes : « Non mais vous imaginez ce que ce serait s’il parlait avec prétention ? » Une question que la planète NBA toute entière se pose aujourd’hui.

Quel remède ?

Cette énième déclaration a en tout cas confirmer le diagnostique réalisé par le consortium.

À ce jour, nous pouvons malheureusement confirmer, avec une probabilité statistique d’erreur proche de zéro que Joel Embiid souffre bien de la maladie dite « du melon ».

« Un bon gros melon même », a ajouté en chuchotant l’un des membres de cette commission jamais vue. A priori, sa maladie est loin d’être un cas unique. Mais malgré la multiplication du phénomène, les chercheurs n’ont pour l’heure trouvé aucun remède à ce fléau.

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts