You are here
Exclusivité Reportage proche du terrain 

Si les Cavs l’emportent, le pape canonisera LeBron James

L’Église pourrait même carrément l’élever au rang de Dieu en cas de victoire en finale, une décision rarissime.

« Ils ont gagné ! Ils sont toujours là ! » Branle-bas de combat au Vatican. Une dizaine de religieux quittent leur écran de télévision et accourent pour annoncer la bonne nouvelle sur la place Saint-Pierre, où des milliers de fidèles attendaient patiemment. Ils viennent d’assister au match 4 dans la finale NBA opposant Cavs et Warriors. Un match historique remporté par les champions en titre qui survivent ainsi dans cette série. Cette victoire a déclenché des scènes de joie et d’hystérie collective dans le micro-État.

Menés 3-0, les Cavaliers ont aujourd’hui la possibilité unique dans l’histoire de ce sport et de l’humanité de remonter et l’emporter 4 victoires à 3. Cette hypothèse est depuis lors beaucoup discutée dans les travées du Vatican. Réunis en conseil, les responsables se sont mis d’accord pour une décision rare.

« Saint LeBron James »

« Nous pensons, au regard de la situation potentiellement exceptionnelle, a énoncé le pape François, connaisseur émérite de la grande ligue, qu’il serait bon… de canoniser LeBron James. Nous allons rester attentifs quant à la tournure des événements mais nous avons bien conscience que ce qu’il s’apprête à faire tiendrait du miracle. » Vous avez bien lu, si Cleveland finit par remporter le titre, le « King » deviendra un saint. On ne parlerait donc plus de LeBron James mais bien de « Saint LeBron James ».

Une telle décision est d’autant plus rare que non seulement elle concerne un sportif, et qu’il s’agit d’une personne toujours en vie. Or jusqu’ici, les saints sont tous morts. Mais le rayonnement spirituel de LeBron James ne fait aujourd’hui aucun doute. Si le miracle avait bien lieu, il s’ajouterait au premier exploit accompli par James : avoir fait de J.R. Smith un joueur de basket.

D’aucuns au Vatican s’interrogent si cette canonisation serait suffisante. Que faire de plus ? L’élever au rang de Dieu vivant ? L’hypothèse est sur la table. À condition que le titre soit au rendez-vous bien sûr.

© photo : Keith Allison [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts