You are here
Présidentielle US 2016 

Présidentielle US : LeBron James, futur consultant d’Hillary Clinton ?

L’ailier des Cavaliers multiplie les apparitions avec la candidate démocrate en vue de décrocher un poste.

L’image a sans doute fait plusieurs fois le tour du monde. La scène s’est déroulée, hier dimanche, à Cleveland dans l’Ohio. La candidate démocrate à la Maison blanche, Hillary Clinton, y tenait un nouveau meeting à quelques heures d’un scrutin de plus en plus indécis. Débarque alors auprès d’elle, un type imposant à la chemise en jean : LeBron James, suivi par son empoté de coéquipier J.R. Smith.

Une démarche donnant-donnant

La légende des Cavaliers a pris fait et cause pour l’ancienne première dame depuis plusieurs semaines maintenant. Au micro, devant une foule acquise, il a pu réitérer son soutien. Cette démarche, rare dans le sport de haut niveau et particulièrement en NBA, s’inscrit dans un contexte plus large de soutiens de personnalités populaires outre-atlantique en faveur de la candidate. Un jour plus tôt, Clinton s’était par exemple invitée sur la scène du concert de Beyoncé et Jay Z.

Mais dans le cas LeBron James, cette alliance de circonstance irait plus loin encore. « On sait qu’il peut faire basculer l’élection quasiment à lui tout seul », juge un proche de la campagne Clinton. Et pour cause, le célèbre magazine Fortune le classait, l’an passé, à la 31ème place des 50 personnes les plus influences au monde. À Cleveland, où sa popularité est sans doute comparable à celle d’un Darko Milicic dans la ville voisine de Detroit, sa voix seule pourrait faire basculer l’état de l’Ohio, qui fait partie des fameux swing states.

Un excellent orateur

Selon nos informations, en contrepartie de son investissement, même minime, dans la campagne, le clan Clinton prévoirait de proposer un poste lors de ce mandat, ou lors d’une prochaine mandature démocrate. « En plus d’être hyper influent et populaire, observe un analyste, c’est un excellent orateur. Il ne peut qu’être très utile aux démocrates à l’avenir. Cela ne ferait que maintenir le lien entre la NBA et le président. Comme c’était le cas avec Obama. »

 

LeBron James, futur secrétaire d’État (poste occupé avec brio par Clinton de 2009-2013) alors ? « Peut-être pas pour démarrer. Mais secrétaire du Trésor, dans la mesure où il connaît très bien le monde des affaires, lui irait parfaitement. »

Et pourquoi pas, à terme, LeBron président ? Une chose est sûre, avant la carrière politique, il faudra attendre la fin de la carrière sportive.

© photo : Keith Allison from Hanover, MD, USA (LeBron James) & lorie shaull (source) [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts