Exclusivité Présidentielle US 2016 

Présidentielle US : LeBron James appelle à la grève générale

Print Friendly, PDF & Email

Soutien d’Hillary Clinton, la star des Cleveland Cavaliers entend réagir à l’élection de Donald Trump.

« #NoMoreGames ». Le hashtag commence déjà à émerger sur les réseaux sociaux. Derrière cette campagne, il y a un homme : LeBron James. Le patron officieux de la ligue vient de lancer un appel à la grève générale dans la ligue. Une réponse directe à l’élection de Donald Trump, alors que James avait pris fait et cause pour son adversaire démocrate, Hillary Clinton.

 

Pour la vedette des Cavaliers de Cleveland, il n’est pas question de reprendre la saison comme si de rien n’était. « On a bien réussi à avoir la tête de Donald Sterling », lâche-t-il, remonté, en référence à l’ancien propriétaire des Clippers, banni à vie de la ligue pour certains propos déplacés.

Quid de Toronto ?

Alors que les non-Américains sont dans l’expectative, le quadruple MVP appelle tous les joueurs de toutes les franchises de la ligue à « garder le maillot au vestiaire et mettre le short en berne ». Exception faite… aux Raptors, dont la franchise est basée au Canada, à Toronto. « Mais bon, comme ils sont seuls, autant qu’ils fassent comme nous hein », remarque le « King ».

Lorsqu’on lui signale le caractère démocratique de l’élection, LeBron James fuse : « Et l’annulation du transfert de Chris Paul à LA, c’était démocratique peut-être ?! Là c’est pareil. »

Que la comparaison tienne la route ou pas, cet appel à la grève a peu de chance d’être entendu car jusqu’ici, les lock-out étaient d’abord économiques, en vue de renégocier les conditions salariales. Un lock-out « politique » serait du jamais vu. Et selon nos informations, la plupart des joueurs NBA tiennent à leur salaire.

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts