Bruits de vestiaire 

Pourquoi Steve Kerr a laissé Klay Thompson sur le banc en fin de match

Print Friendly, PDF & Email

Alors que son arrière réalisait une performance historique, le coach des Warriors a préféré le bencher lors du dernier quart-temps.


« Hey Klay, tu sors. » C’est par ces quelques mots que Steve Kerr, coach des Warriors de Golden State, a rappelé Klay Thompson sur le banc. Et cela, alors que le shooteur réalisait une soirée historique : 60 points en 29 minutes.

L’intéressé dira pourtant à la fin du match qu’il était bien parti pour atteindre les 80 points, voire même les 100 points, « vu la défense agressive de Monta Ellis» Ce dernier a d’ailleurs décidé de prendre sa retraite à l’issue de ce match.

 

C’est peu dire que la décision de Kerr a frustré, voire agacé plus d’un. Spectateurs, spécialistes, joueurs auraient bien aimé connaître l’aboutissement de ce coup de chaud, sur un temps de jeu plus conséquent.

Respect pour la ligue

Mais alors pourquoi l’ancien joueur des Bulls a-t-il fait ce choix ? « Parce que nous avons trop de respect pour les Pacers et pour la ligue, rétorque Kerr avec un semblant d’air hautain. Je sais que lorsqu’ils sont en feu, KD, Steph’ ou Klay peuvent aller chercher tous les records. Mais merde, j’ai aussi du respect pour Kobe [Bryant] et Wilt [Chamberlain] ! » Les deux cités détiennent les meilleurs performances au scoring, avec 81 et 100 points dans un même match.

Kerr ajoute, dans un sourire plein de malice : « Et puis c’est amusant de tous les voir se chamailler entre eux. Ils n’arrêtent jamais de faire des paris entre eux, sur le nombre de tirs à trois points… En le « bloquant » à 60 points, je donne une chance à KD ou Steph’ de faire mieux. »

© photo : Keith Allison from Hanover, MD, USA [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts