Bruits de vestiaire 

Phil Jackson « épaté » par le génie des Bulls

Print Friendly, PDF & Email

Après le trade de Jimmy Butler, le patron des Knicks se dit impressionné par la stratégie mise en place à Chicago. De quoi lui donner des idées ?

La nuit dernière, outre la draft, a été marquée par un transfert majeur dans la ligue. Les Bulls de Chicago ont décidé d’envoyer leur meilleur joueur Jimmy Butler aux Wolves de Minnesota en échange de Zach LaVine, Kris Dunn et du 7e choix de draft (Lauri Markkanen). Le même soir, Chicago a décidé de vendre son 38ème choix de draft aux Warriors.

D’aucuns s’interrogent déjà sur le sens de ces manœuvres des dirigeants des Bulls. D’autres sont tout simplement admiratifs. C’est le cas de Phil Jackson, pour qui la franchise de Chicago occupe toujours une place particulière puisqu’il en a été le coach durant sa période dorée.

« Vraiment épatant », aurait d’abord commenté le patron des Knicks en apprenant la nouvelle du transfert de Butler. « Dans un sens, il fallait oser…, aurait-il poursuivi. Échanger son meilleur joueur, ça doit faire toujours quelque chose. Mais là, la contrepartie est solide. Chicago sort clairement gagnant de l’échange. Le génie de Gar Forman n’est plus à prouver depuis le trade de Taj Gibson. La franchise est entre de bonnes mains. »

Pas le premier fait d’arme des Bulls

Le dirigeant new-yorkais fait ici référence à un autre fait d’arme majeur du general manager des Bulls. En février dernier, il avait envoyé Taj Gibson et Doug McDermott au Thunder contre Cameron Payne, Joffrey Lauvergne et Anthony Morrow.

Ce nouveau transfert pourrait donner des idées à Phil Jackson, lui qui ne cesse de réclamer les départs de Carmelo Anthony et Kristaps Porzingis. Des discussions sont en cours. Selon nos informations, Jackson sortirait heureux d’un trade de ses deux meilleurs joueurs vers Denver pour un alléchant package Kenneth FariedJameer Nelson, ou encore aux Celtics pour un, là encore très solide, package Amir JohnsonGerald Green.

Ces rumeurs nous amènent à penser qu’il n’est plus possible de douter : Phil Jackson est bien de la même veine que Gar Forman. Avec eux, on sait parfaitement où on va.

© photo : Keith Allison from Baltimore, USA (RO9A3387) [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts