You are here
Bruits de vestiaire Exclusivité 

Les trophées de la semaine (5)

#MerciPourToutCeQueVousFaitesPourLaNBA. Comme chaque semaine, la ligue récompense les prouesses les plus remarquables sur le parquet. Et parfois en dehors.

Cette semaine, sans surprise, la ligue a récompensé Lonzo Ball à l’Ouest pour l’ensemble du début de sa carrière. L’homme à la moumoute désormais plus courte a réalisé un quasi grand chelem cette semaine.  Avec 8,5 points de moyenne et 37% aux tirs et 25% à trois points, le meneur des Lakers voit ses chiffres exploser match après match. Preuve de son importance de plus en plus en grande, les Lakers ont perdu 3 matches sur 4. Or Ball n’a pas été convié à jouer dans les quatrièmes de quart-temps de… 3 de ces 4 matches.

À l’est, la NBA a fort logiquement récompensé un autre meneur de jeu d’une franchise mythique : Marcus Smart. Invaincu cette semaine avec les Celtics, le remplaçant a aligné les performances de haute volée tournant à 7 points de moyenne avec un étonnant 17% d’adresse.

Parmi les autres faits notables, citons bien sûr l’ambiance pas très bon enfant du côté de Chicago. Nikola Mirotic est toujours brouillé avec son collègue Bobby Portis, au point de vouloir faire vestiaire à part. Résultat, les Bulls envisageraient de s’offrir une deuxième ligne de banc pour éviter qu’ils ne soient en contact durant les matches. On a hâte de voir ça.

Une mention a également été accordée à l’inévitable Enes Kanter, auteur de la citation de la semaine en s’en prenant à LeBron James : « Je me fiche de qui tu es. De ton surnom, Roi, Reine, Princesse, peu importe. » C’est vrai que « Princess LeBron » pour parler du King aurait tout de suite un peu moins d’allure.

Le même James a déclaré être pressé de voir son suppléant, qui n’est pas Kevin Love, Isaiah Thomas  revenir : « Ça fait un moment que je n’ai pas eu un lieutenant capable à la fois de créer du jeu pour les autres mais aussi de scorer. » « Un moment » ? Kyrie Irving est décidément de l’histoire ancienne. Très, très ancienne manifestement. Ou alors LBJ ne le voyait pas comme un scoreur.

Ce même LeBron qui s’est pris un énorme vent cet été par… Jonathon Simmons. Ce dernier raconte : « Il m’a dit « On te veut à Cleveland », mais je lui ai dit « Non, je veux jouer contre toi ». Je veux jouer contre les meilleurs joueurs et être, dans deux ou trois ans, là où ils en sont. » Rendez vous compte, un role player qui se refuse au King. Du jamais vu. Pas présomptueuse pour un sous la doublure d’Evan Fournier au Magic.

À souligner enfin, Kyrie Irving, qui a déclaré que lorsqu’il portait le masque noir, il y a quelques années, il était tout simplement condamné à scorer car il ne voyait rien d’autre que le panier. Selon nos informations, quelques minutes après ces propos, trois joueurs localisés à Oklahoma City, qui préfèrent rester anonymes, auraient passé commande pour une dizaine de masques similaires chez un équipementier. On se demande bien pourquoi.

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts