You are here
Bruits de vestiaire 

Les Nets ne veulent pas de Kevin Durant

Les Brooklyn Nets qui espéraient encore attirer le free agent le plus courtisé de cette intersaison ont finalement fait machine arrière.

Violent retournement de veste chez les Nets. Alors que les spéculations allaient bon train sur la venue de la superstar du Thunder d’Oklahoma City à Brooklyn, la franchise new-yorkaise vient, à la surprise générale, de changer d’avis : elle n’est nullement intéressée par Kevin Durant.

« Oh non… Finalement, on n’en veut pas de « KD » », a lâché le general manager de l’équipe Sean Marks, complétement désintéressé. Cette décision a de quoi détonner. Car, comme le disait, il y a quelques mois, le Netsdaily tous les indicateurs semblaient être au vert pour la venue de Durant :

  • jouer à New York, c’est jouer dans un plus gros marché qu’OKC
  • son agent est un certain Jay-Z, ancien actionnaire minoritaire des Nets
  • comme les Celtics, les Nets ont une longue tradition de victoire et ont vu passer quelques légendes de la ligue (Stephon Marbury, Brian Scalabrine, Todd MacCulloch…)
  • jouer avec Jarrett Jack et Shane Larkin, plutôt que Westbrook, ça n’a pas de prix
  • Brook Lopez est très ami d’un cousin de KD (côté maternel)
  • le départ de Thaddeus Young vers Indiana était l’ultime atout séduction joué par les Nets

Ce revirement fait aussi écho à la récente annonce dudit Kevin Durant à propos des équipes avec qui il a pris rendez-vous : il s’agit des Boston Celtics, Golden State Warriors, Los Angeles Clippers, Miami Heat, San Antonio Spurs et le Thunder. Vous avez bien lu, les Nets se sont pas dans cette shortlist. Comme le rapporte encore si justement le Netsdaily, le critère numéro 1 retenu par Durant est de pouvoir gagner le titre « immédiatement. Ce qui n’est pas le cas des Nets. »

« Ça va vite en NBA »

Alors, vexé Sean Marks ? « Oh non, pas du tout !, rétorque l’intéressé sur le ton d’une personne subitement un peu faussement pas intéressée. Vous savez, on vient de lancer un long processus de reconstruction. Il y a quelques mois et jusqu’à hier, on pensait bien que Durant était la pièce manquante, la base possible de cette reconstruction. Mais aujourd’hui lundi, on ne pense plus que ce soit le cas. Ça va vite en NBA vous savez. » Le Néo-zélandais se garde bien d’en dire plus sur la possible cible – plan B ? – de l’intersaison. Un gros poisson, on n’en doute pas.

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts