You are here
Exclusivité Reportage proche du terrain 

Les coiffeurs NBA en grève à cause des rookies

Les coiffeurs sont aujourd’hui désabusés par le comportement capillaire de la dernière cuvée de rookies.

« Nous mais sérieusement, vous avez vu ça ?!, s’agace Bill Cowens. On avait déjà Elfrid PaytonEst-ce qu’on a vraiment besoin de ça ? » Ça ? C’est la dernière promotion de rookies, draftés en juin dernier. Le désemparement de ce vétéran de la coiffure NBA est lié au comportement capillaire de certains de ces nouveaux arrivants, qu’il juge trop expressif voire carrément irresponsable.

 

« Lonzo Ball, De’Aaron Fox… Mais qu’est-ce qu’ils ont tous avec la choucroute ?, s’étonne encore Bill Cowens. Ils pensent vraiment faire carrière avec des cheveux pareils ? Il va vite falloir redescendre sur terre… » Et le coiffeur d’énumérer la liste de grands joueurs de la ligue actuelle, Stephen Curry, Kevin Durant, LeBron James, James Harden, Russell Westbrook… tous impeccables au niveau de la coiffure. La plupart sont d’ailleurs des clients fidèles.

Prenez un type comme Marcus Smart, poursuit le spécialiste, les bolognaises dans les cheveux, il a très vite compris que c’était moyen. Le problème, c’est le comportement de certains vétérans de la ligue. Regardez Derrick Rose. Qu’est-ce que c’est que ces boudins noirs sur la tête ? C’est immonde. Et je ne vais pas parler de Jeremy Lin… Là, ça dépasse tout.

Résultat, certains rookies comme celui des Bucks, D.J. Wilson ou même Josh Jackson (Suns), arrivent dans la ligue avec de drôle de choses en guise de cheveux. En clair, ils ne sont pas prêts, pas suffisamment mûr au niveau du poil.

Pour Bill Cowens, c’en est trop. Il a appelé tout ses collègues de salon à faire grève.

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts