You are here

Saison 2017-2018

Ceci n’est pas une vaste conspiration, mais cela y ressemble fort. Depuis le début des années 1990, les bien-pensants de la ligue se réunissent pour élaborer un plan triennal. Dans ce plan, tout est écrit. Absolument tout : qui sera champion ? Qui obtiendra le 1er choix de draft ? Quelle franchise sera autorisée à tel transfert ?

Pourquoi trois ans ? Parce que la ligue estime qu’au-delà, le public se lasse. Pas un hasard si Jordan est poussé à prendre sa retraite en 1993, privant les Bulls de quadruplé. Même chose pour les Lakers du début des années 2000. Les supporteurs n’en pouvaient plus de voir le duo Kobe-Shaq tout écraser. Le plan triennal 2003-2005 a ainsi été mis en place pour récompenser des équipes moins flamboyantes (Spurs et Pistons), mais qui correspondaient mieux aux attentes du public à cette époque. Puis on a fait revivre la rivalité Celtics-Lakers, puis le cycle de Miami est venu...

Pour la saison 2017-2018, à la surprise générale... les Sixers sont champions. Le plan, si décrié, de Sam Hinkie finit par payer. Plus de précisions à venir.