Bruits de vestiaire 

Les bons conseils pour tenir son « ramadan » NBA

Print Friendly, PDF & Email

Vivre une trop longue période de jeûne NBA peut être dangereux pour certains fans plus désarmés. C’est pourquoi la ligue propose un « guide de survie » complet pour les quatre mois à venir.

Alors que la saison 2015-2016 vient de s’achever sur le triomphe des Cavaliers sur les Warriors, la NBA a déjà un mot d’ordre pour ses fans : « Ne prenez aucun risque. » Sous-entendu : à chacun de rester calme pendant cette longue période de jeûne – environ 4 mois – et de ne pas faire n’importe quoi. Au risque de mettre sa sécurité en jeu, et la sécurité de ceux qui vous sont proches. « On sait que ça peut être vraiment dangereux une trop longue période sans match, confirme une source. On l’a vu lors du dernier all-star break. » Un jeune homme complétement fou s’était enivré au point d’être arrêté pour tapage. Terrible histoire.

La ligue ne compte pas attendre un prochain fait divers sordide. Cette année, elle sort un dispositif spécial en vue de parer au moindre écart de comportement. En exclusivité, voici la liste de recommandations faites par la NBA, en vue de vous « occuper » :

  • ne pas juger les fans des Knicks qui vont sans doute encore huer leur choix de draft
  • apprendre par cœur, par ordre alphabétique et par classement de draft, les noms des futurs rookies de la ligue pour gagner du temps
  • spéculer entre copains sur la prochaine destination de Kevin Durant alors que tout le monde sait qu’il resigner au Thunder
  • s’exciter à la moindre rumeur de transfert
  • rester calmer devant une intersaison où il ne se passe rien
  • respecter les adversaires de la prochaine Dream Team du pauvre
  • apprécier les Jeux Olympiques parce que même si c’est pas la NBA, il y a quand même des joueurs NBA dedans
  • tenter de s’enthousiasmer devant un match de pré-saison
  • tirer un maximum de conclusions en fonction de ces matches de pré-saison
  • compter le nombre de jours jusqu’au démarrage de la saison prochaine comme quand c’est Noël (oui, vous pouvez aussi manger du chocolat en attendant, mais il va faire un peu chaud donc ça fond) même si la date de reprise n’est toujours pas connue
  • boire de l’eau, beaucoup d’eau
  • dormir 15 à 16 heures par nuit pour se préparer aux « nuits NBA »
  • voir et s’occuper de sa copine et de son chat, c’est le moment ou jamais
  • lâcher un peu l’ordi puisque moins d’infos sur la NBA
  • vivre dans la vie réelle et jouer sur un vrai terrain de basket
  • revoir d’anciens matchs pour se remémorer des souvenirs

« Il faut voir le côté positif des choses, poursuit la source. Être sevré de quelque chose pendant une si longue période, même si nous on n’aime pas ça pour le business, c’est l’occasion de se purifier. Revenir à des choses simples. C’est comme un jeûne. »

Bref, en suivant une ou la plupart de ces propositions, tout devrait bien se passer pour tout le monde. Joyeux « ramadan NBA » à tous.

© photo : ReneS (flickr) [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts