You are here
Bruits de vestiaire 

LeBron James : « On dédicace ce titre à David Blatt »

Au moment de fêter le titre, après leur victoire face aux Warriors, LeBron James et Tyronn Lue n’ont pas manqué de saluer tout ce qu’avait fait David Blatt, remercié en cours de saison.

« Si on en est là aujourd’hui, c’est aussi grâce à lui… » LeBron James, ému aux larmes quelques minutes après la victoire finale face aux Warriors, ne pouvait pas ne pas lui rendre hommage. Après avoir remercié ses coéquipiers, sa famille, Pat Riley, Chris Bosh, Jay-Z…, la star des Cavaliers de Cleveland a eu une pensée touchante envers son ancien coach, David Blatt.

« Il y a une personne qu’on ne doit pas oublier dans tout ce processus, a livré LeBron James. C’est David Blatt évidemment. S’il n’était pas parti, on en serait jamais arrivé là. Avec lui, on ne serait pas là. Il faut lui rendre hommage. » Le MVP des Finales 2016 fait référence au départ, précipité et inattendu, de l’ancien coach israélien, en poste jusqu’à fin janvier. Il avait été remplacé par son remplaçant, et son coach actuel, Tyronn Lue.

À l’époque, les spéculations n’avaient pas manqué. Supposé plus proche de Lue, James aurait fait provoqué le départ de Blatt. La relation entre les deux hommes se serait dégradée, semaine après semaine, surtout depuis l’échec en finale, l’année dernière, face aux mêmes Warriors.

« Merci pour tout David ! »

James s’est toujours défendu d’avoir fait « virer » Blatt : « Vous rigolez j’espère ? Moi je ne m’y attendais pas du tout. J’étais hyper triste d’apprendre la nouvelle. Et puis vous croyez que j’aurais risqué de m’embrouiller avec les services secrets israéliens ? » « Qui sait ce qui serait arrivé avec lui ?, poursuit la boule de muscles. Une rotation plus large ? Plus de temps de jeu pour Kevin Love ? Pour James Jones ? Quand j’entends certains dire que si on gagne cette année, c’est parce que Kyrie n’était pas là, contrairement à l’année dernière, et bien je ne vois absolument de quoi ils parlent. »

Quoi qu’il en soit, son hommage à Blatt, le soir du titre, est un bon moyen de tourner la page pour de bon. D’ailleurs, très vite, LeBron James a été rejoint par Tyronn Lue, bouteille de champagne dans la poche : « Ça va « chef » ? Tu parles de Blatt là ? Hey David, si tu m’entends, merci pour tout ! » « Ah, ah…, a rigolé l’autre. On te dédicace ce titre David ! »

De quoi réchauffer le cœur du coach israélien, assurément. Désormais, fini de déblatérer.

© photo : Eric Drost (https://www.flickr.com/photos/edrost88/16373718651) [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts