You are here
Exclusivité Reportage proche du terrain 

Lakers : les pharmacies de Los Angeles prises d’assaut

Les pharmaciens semblent dépassés après la plus lourde défaite concédée dans l’histoire des Lakers.

« C’est la folie depuis ce matin ! » Bill Cowens est un homme débordé ce lundi tôt dans la matinée. Ce pharmacien de San Fernando Valley, un quartier cosy situé au nord de la ville de Los Angeles, ne sait plus où donner de la tête. Raison invoquée : la défaite historique des Lakers, concédée sur le parquet des Mavericks, sur un score hallucinant (122-73). Jamais la franchise en or et pourpre n’avait perdu de 49 points.

Résultat, « des milliers de fans viennent depuis ce matin pour acheter de la crème. Tout le monde nous demande du Mitosyl©, note le spécialiste, en précisant qu’il s’agit d’une pommade spécialisée pour les douleurs au niveau du fessier. Toutes les pharmacies de LA sont prises d’assaut ! » « Je vais vous prendre huit boîtes s’il vous plaît ! », interrompt un client pressé, la main tentant désespérément de se masser. Une demande loin d’être isolée.

Fessés trop fort

Le docteur Cowens ajoute qu’une telle cohue est rare : « Ces dernières années, on vient régulièrement nous consulter pour acheter ce genre de produits. Ça a démarré autour de l’année 2013. Les gens viennent régulièrement pour se soulager. Mais là je crois que vraiment les Lakers ont fait trop fort. » Sous-entendu, se sont faits « fesser » trop fort.

 

Mais ce n’est pas tout. En s’inclinant de 49 points, les Lakers n’ont pas seulement perdu une partie de leur amour propre cette nuit. Ils ont surtout « gagné »… la dernière place à l’ouest. Aussi étonnant soit-il, après un début de saison surprise, les jeunes Lakers se retrouvent désormais lanternes rouges de leur conférence.

Phoenix, Dallas, Sacramento, New Orleans… Toutes ces franchises dites « un peu moisies » leur sont passées devant. À ce rythme-là, certaines pharmacies craignent tout bonnement la rupture de stock. A priori, ce n’est pas du côté de New York qu’elles parviendront à se réalimenter.

© photo : Keith Allison from Hanover, MD, USA (D’Angelo Russell) [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts