You are here
Reportage proche du terrain 

La NBA cherche de nouveaux statisticiens

Avec la recrudescence de performances monstrueuses de ce début de saison, l’équipe de statisticiens ne sait plus où donner de la tête.

« On est TROP débordés en ce moment. Vous avez vu ce qu’a encore fait Anthony Davis cette nuit ? » Depuis la reprise de la saison 2016-2107, Bill Cowens semble dépassé par les événements. À la tête du National Basketball Association Central Strategic Statistical Center (NBACSSC), l’organe de référence en matière de statistique, depuis une vingtaine d’années, il l’avoue sans détour : « Je n’ai jamais connu un tel début de saison. C’est de la pure folie. »

Durant, Cousins, Davis, Westbrook… même combat

Cette « folie » se vérifie dans les chiffres. Alors que la plupart des équipes n’ont disputé que deux ou trois matches, on peut déjà dégager une liste de performances de premier plan :

  • 50 points, 15 rebonds, 5 passes, 5 interceptions et 4 contres d’Anthony Davis (Pelicans)
  • 51 points, 13 rebonds et 10 passes de Russell Westbrook (Thunder)
  • 45 points et 17 rebonds d’Anthony Davis (Pelicans)
  • 37 points et 16 rebonds de DeMarcus Cousins (Kings)
  • 34 points, 17 passes et 8 rebonds de James Harden (Rockets)
  • 39 points, 9 rebonds et 6 passes de Damian Lillard (Blazers)
  • 35 points, 5 rebonds et 5 interceptions de Kawhi Leonard (Spurs)
  • 30 points, 17 rebonds et 6 passes de Kevin Durant (Warriors)
  • 31 points, 9 rebonds et 5 passes de Giannis Antetokounmpo (Bucks)

 

« Tant de chiffres donnent le tournis, commente Bill Cowens, devant ses écrans de contrôle. En début de saison, on est plus habitués à des 24 points et 11 rebonds de quelques stars. Et puis il y a une montée en puissance après le all-star break. » C’est précisément à partir de cette période, et jusqu’aux playoffs, que le NBACSSC renforce son équipe par une douzaine d’intérimaires pour compter points, rebonds, passes…

Problème : en ce début de saison, ils ne sont… que trois (c’est le dispositif habituel) à gérer les stats de plus de 400 joueurs. Un travail totalement ingérable avec tant de « débordements » statistiques. « D’autant que certaines franchises, comme les Suns, nous demandent de nouvelles stats maintenant comme le nombre de high five dans le match !, poursuit Bill. On ne voit plus le bout… »

Campagne de recrutement en ligne

C’est pourquoi la ligue lance une vaste campagne express de recrutement. « Si avez entre 18 et 35 ans, démarre le message, et que vous aimez le bénévolat, vous êtes capables de compter jusqu’à 60 sans les mains et sans hésiter, vous savez qu’une passe décisive peut être attribuée même après quatre ou cinq dribbles du scoreur… Vous avez toutes vos chances. »

À bon entendeur.

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts