You are here
Bruits de vestiaire 

Kevin Love : « Ce soir LeBron, Kyrie et moi, on score 84 points »

À la sortie des vestiaires, quelques minutes après la prestation héroïco-historique de LeBron James et Kyrie Irving, l’intérieur des Cavs se disait tout simplement fier du « Big Three ».

2 points à 1/5 aux tirs, 3 rebonds, 2 contres et autant de ballons perdus en 33 minutes. C’est peu dire que Kevin Love n’a pas livré la prestation de sa vie, dans la nuit de ce lundi à mardi, dans la retentissante victoire des Cavaliers de Cleveland, sur le parquet des Warriors de Golden State. Avec ce succès dans le match 5, les Cavs, qui étaient menés 3-1, s’offrent un match 6 en guise de sursis.

Surtout, la prestation de Love dans un match couperet, peut paraître légèrement légère au regard de celles de ces deux partenaires de « Big Three » prétendu : LeBron James et Kyrie Irving. Tous deux ont scoré 41 points chacun, du jamais vu dans l’histoire des finales NBA. Pourtant, pas question pour Kevin Love de ne pas s’impliquer dans cette performance : « On a été énormes ce soir. LeBron, Kyrie et moi, on score 84 points tout de même. C’est énorme. »

« Vous croyez que je suis le boulet de l’équipe ou quoi ? »

Lorsque plusieurs journalistes lui rappellent qu’il n’a scoré que 2 points, et n’a pas du tout pesé sur le match, il poursuit, sans ironie apparente : « Que vous voulez que je vous dise ? Je crois que c’est la force de ce Big Three. On a été capable de sortir des performances extraordinaires, même en étant dos au mur. L’année dernière, LeBron était trop seul sans nous. Cette année, on est là. » Incrédulité générale dans la salle de presse.

On lui demande encore s’il ne s’est pas senti exclu par la paire James/Irving, qui n’a cessé de montrer sa complicité sur et en dehors du terrain ? « Exclu ?, rétorque étonné l’intérieur. Comment je pourrais être exclu ? Je fais partie intégrante de ce Big Three. C’est comme ça que l’équipe a été bâtie non ? Vous croyez quoi, que je suis le boulet de l’équipe ou quoi ? LeBron et Kyrie m’adorent. Ils étaient un peu plus chauds que moi ce soir, voilà tout. » Une impression qui semble coller à la pause de Love depuis le début de ces Finales (9 points et 6 rebonds de moyenne…). Au moins, le bon Kevin ne donne pas le sentiment de se victimiser.

Peu importe après tout, car depuis cette nuit, les Cavs et son « Big Three » sont toujours en vie.

© photo : Keith Allison (Kevin Love) [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts