Reportage proche du terrain 

Ivre, et privé de NBA, un fan arrêté pour tapage

Print Friendly, PDF & Email

Ce fait divers dramatique est survenu ce jeudi 18 février à Boulogne-sur-Mer. Un supporteur de la NBA a été arrêté alors qu’il s’excitait, seul, devant son ordinateur.

Il est près de midi, ce jeudi, lorsque la police judiciaire de Boulogne-sur-Mer (Nord-Pas-de-Calais-Picardie) est dépêchée au Chemin Vert. Cette intervention fait suite à plusieurs coups de fil d’habitants du quartier, pourtant réputé calme. Ils se plaignent d’un « bruits incessants, depuis plusieurs heures, d’un voisin hystérique », indique une source policière.

Une fois sur place, au coeur d’un appartement d’une trentaine de mètres carrés, les forces de l’ordre découvre l’horreur : un homme, âgé de 28 ans, hurlant devant son écran d’ordinateur d’où il suivait un match de basket. Autour de la personne dite « incontrôlable » du fait de son ivresse (2,3 g/l), des déchets (canettes de bière, bouteilles de vin et d’alcools forts, paquets de chips aux arômes divers, cartons de pizza…) recouvrent tout le sol. Les policiers décrivent une odeur « fétide » à l’intérieur de cette habitation aux volets fermés. De toute évidence, l’homme n’est pas sorti de chez lui depuis plusieurs jours.

« On l’entendait hurler, crier et s’agiter depuis trois jours, rapporte une voisine. On aurait dit une crise de démence. » Au vue des premiers éléments de l’enquête, le profil psychologique de l’accusé semble pourtant tout-à-fait normal. En revanche, un élément retient l’intérêt des enquêteurs : une passion exacerbée pour la NBA.

« Cocktail explosif »

Or, depuis le début de semaine, il semblerait ne pas être bon être un fan de NBA. « Il ne s’y passe absolument rien en ce moment, décrypte le capitaine Bonnemaison, apparemment bien renseigné. Après un All-star game complétement foireux et une période de transferts où rien ne bouge alors qu’on nous promet le contraire… Cocktail explosif. On peut comprendre l’état de ce jeune homme. »

Les voisins confirment cette version : « Chaque soir, on l’entendait crier « MAIS DÉFENDEZ BORDEL !! » » L’homme revisionnait sans doute le dernier All-star game, ou des versions antérieures. Ou encore « TRANSFÉREZ DWIGHT BORDEL ! », en référence sans doute au départ de Dwight Howard des Rockets.

Pire, des K7 de matches de D-League et même de All-star game de D-League ont été retrouvées sur place. « Il était à deux doigts de les revisionner. Heureusement, nous sommes arrivés à temps, sinon il passait à l’acte. »

Les forces de l’ordre vont pouvoir souffler : le championnat reprend ce soir.

© photo : Lionel Allorge [GFDL, CC BY-SA 3.0 ou FAL], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts