Bruits de vestiaire Exclusivité 

Dwight Howard sur son transfert : « C’est bien la preuve que je suis un pivot désiré, non ? »

Print Friendly, PDF & Email

Le pivot, transféré des Hawks d’Atlanta vers les Hornets de Charlotte, voit du meilleur œil ce nouveau transfert. C’est la preuve selon lui qu’il est toujours désiré.

Dwight Howard est, avec François Bayrou, l’un des hommes les plus épanouis dans le monde en ce moment. La raison de son bonheur ? Son transfert vers les Hornets de Charlotte, officialisé il y a quelques heures alors qu’il était en plein chat sur Twitter avec ses rares fans.

 

Après seulement un an passé chez lui à Atlanta, il part à nouveau vers d’autres cieux dans l’optique de gagner le titre qui lui fait tant défaut. Après huit saisons de stabilité à Orlando, il va ainsi connaître sa quatrième franchise en six ans : Lakers, Rockets, Hawks et enfin Hornets.

Le meilleur pivot du monde ?

Là où certains y verraient le signe d’un début de déclin personnel ou d’une certaine propension à être considéré comme un « boulet » pour une équipe, lui pense au contraire qu’il s’agit d’une bonne chose. « C’est un vrai plaisir de changer à nouveau d’équipe. Je pense que c’est l’occasion d’avoir un nouveau challenge, donc c’est positif. Je vais essayer d’importer la même culture de la gagne qu’à Atlanta ou à Houston. »

Dans un élan ininterrompu d’enthousiasme, il ajoute : « Aussi, je pense que c’est le signe que toutes les équipes de la ligue veulent s’offrir mes talents. C’est bien la preuve que je reste le meilleur pivot du monde malgré tout ce que peuvent dire mes détracteurs. Après les Lakers, je suis heureux de retrouver une franchise qui a la tradition d’avoir des grands pivots dans ses rangs. Roy HibbertDeSagana DiopJake VoskuhlSpencer Hawes… C’est un honneur pour moi. »

Howard a bien conscience que, s’inscrire dans la lignée de ses dignes prédécesseurs, une 11ème ou 10ème place à l’est est obligatoire pour la saison à venir.

© photo : Scott Mecum (Flickr: Dwight Howard) [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts