You are here
Bruits de vestiaire 

Draymond Green : « Par contre le chat-bite est un geste naturel »

En lançant le débat sur les gestes naturels ou non, l’intérieur des Warriors a tenu à clarifier son propos.

C’est peu dire que chaque sortie médiatique de Draymond Green est très commentée. L’homme à tout faire des Golden State Warriors déchaîne régulièrement les passions. Dernier exemple en date : quand il a dû se justifier d’un coup « balancé » à la figure de James Harden (Rockets), avec une jambe un peu trop baladeuse. Action d’une « souplesse inouïe » décrivent d’ailleurs nombre de spécialistes de gym.

« Je l’assume parfaitement »

Depuis lors, Green est embourbé dans un drôle de débat, pourtant essentiel : qu’est-ce qui tient, dans les réactions de son corps sur le terrain, du naturel ? Et du non-naturel ? Pour l’intéressé pas de doute : le coup infligé à Harden est incontrôlé. « Ça me fait rire parce que je ne comprends pas comment vous pouvez me dire la façon dont mon corps doit réagir après un contact », s’est-il défendu devant la presse. Et d’ajouter, non sans subtilité : « Par contre, j’avoue que certains gestes sont naturels. Le chat-bite en est un, et je l’assume parfaitement. »

 

Sa déclaration fait sens. Car cette pratique, tant avec la main en coulisses ou avec le pied lorsqu’il est sur le parquet, est coutume familière chez Green depuis son enfance. Son cousin, encore traumatisé, nous confiait, lors d’un récent reportage, que « c’était au moins deux chat-bite par récré… ».

Voilà qui devrait clore le débat une bonne fois pour toute.

© photo : Keith Allison [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts