Bruits de vestiaire Exclusivité 

DeMarcus Cousins veut finir sa carrière… avec Team USA

Print Friendly, PDF & Email

L’intérieur de Sacramento n’a pas l’intention de revenir jouer aux Kings à l’issue des Jeux olympiques.

Alors qu’il était au bord de la dépression depuis le début de l’intersaison, DeMarcus Cousins est un homme qui revit depuis les débuts estivaux de Team USA, en vue des Jeux olympiques de Rio. La raison ? Parce qu’il gagne tout simplement.

Et pas de n’importe quelle façon. Lors de leurs deux rencontres de préparation, face à l’Argentine puis la Chine, les Américains l’ont emporté avec plus de 40 points de moyenne. De quoi mettre du baume au cœur de l’intérieur, qui n’a jamais connu telle facilité avec son club.

Un sentiment qu’il avait déjà éprouvé, deux ans plus tôt, lors du championnat du monde. Les États-Unis avait remporté la compétition, en restant invaincus. Mieux, ils n’avaient pas gagné un match avec moins de 20 points d’avance.

Du jamais vu dans l’histoire

Le souci est qu’aujourd’hui, l’intérieur des Kings ne compte plus quitter l’équipe nationale. « Ah non, mais je ne reviens pas jouer à Sacramento en fait ! », aurait-il déclaré à son nouveau coach David Joerger. « Boogie » serait dégoûté par la mi-saison menée par ses dirigeants : pertes de Rajon Rondo (qu’il appréciait), Seth Curry ou encore Marco Belinelli, pour les arrivées d’Arron Afflalo et de Matt Barnes.

Hormis pour la signature de ce dernier, Cousins n’a rien trouvé d’enthousiasmant dans ce recrutement. Au point qu’il n’envisage de poursuivre sa carrière qu’en équipe nationale seule. Une situation jamais vue dans l’histoire de la ligue. « Vous imaginez ce que c’est de jouer avec un Rudy Gay qui ne pense qu’à deux choses : se barrer, et avec du pognon. De jouer avec un Ben McLemore qui a tremblé toute la saison avant de tirer tellement il stresse ? »

Le all-star semble clairement sous-entendre qu’il est plus agréable de partager le ballon avec un Kevin Durant, Kyrie Irving ou Klay Thompson. Le reverra-t-on avec le maillot mauve ? « Moi je veux simplement gagner des matches et des titres avec des coéquipiers cools, vous comprenez ? », dit l’intéressé qui n’a jamais participé à la moindre campagne de playoffs. Quitte, donc, à ne jouer qu’une dizaine de matches de compétition… tous les deux ans.

À moins qu’une déconvenue à Rio ne viennent perturber ces plans.

© photo : Mike (Flickr: (2013-12-21) Kings at Magic 10) [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts