You are here
Exclusivité Reportage proche du terrain 

Braderie des Hawks : « Qui veut du Millsap ? Par ici, approchez ! »

Depuis quelques heures, les Hawks d’Atlanta ont officiellement lancé leur grande braderie hivernale.

C’est une grande braderie comme on en fait plus depuis des années en NBA. Signe qui ne trompe pas, l’entrée dans la Philips Arena d’Atlanta est totalement libre, sans invitation aucune. Tout un chacun, tout curieux, peut venir flâner dans cette foire locale somme toute atypique, dans laquelle la rédaction de « NBA sur écoute » a pu avoir la chance de se balader. En exclusivité comme toujours.

Là, en au cœur de cette antre immense, une petite estrade de 4×3 mètres et d’une quinzaine de centimètres de haut a été installée, à même le parquet que Maurice, le « type de la laveuse » comme on l’appelle ici, vient de faire briller. Brett Stefansson, le general manager de l’équipe, vient à la rencontre de la foule, constituée de GM de la ligue, d’agents, de fans boutonneux et de quelques cafetières premier prix. Et commence à crier, tel un marchand de crustacés sur un port hollandais : « Allez approchez messieurs dames, approchez ! »

Opération destruction de l’effectif

L’homme n’a pas pourtant aucun fruits de mer à proposer. Il a, en revanche, quelques produits de valeur : les meilleurs joueurs de son équipe. « Allez, il faut que ça parte. On démarre avec ce beau modèle d’2,01 mètres, un peu usé par les années mais toujours bon shooteur. Kyle Korver, qui veut du Kyle Korver ? »

La scène peut paraître surréaliste mais c’est bien ainsi qu’Atlanta compte faire « sauter » son effectif, pourtant connu pour sa stabilité depuis plusieurs saisons. L’opération avait déjà démarré cet été, avec le départ d’un des cadres de l’équipe, Al Horford, vers Boston.

Aujourd’hui, les Hawks ont bien l’intention de se séparer de Korver, ainsi que de Paul Millsap, voire même Dwight Howard, arrivé cet été. La philosophie ? « Allez au plus offrant bien sûr, rétorque Brett Stefansson. Mais si on peut faire plaisir aux meilleures équipes de l’est, on sera ravis. Car on veut perpétuer les bonnes relations avec eux. Et on sait qu’ils sauront nous rendre la monnaie. »

« Garder de bonnes relations avec les meilleures équipes de l’est »

Et c’est ainsi que Korver va rejoindre les Cavs, tandis que Millsap a des chances de filer à Toronto. Stratégie étonnante ou avant-gardiste ? D’aucuns pensent qu’Atlanta enrichit ses concurrents directs. Erreur, car en perdant ses meilleurs joueurs contre trois brioches pitch et une clémentine de chez Monoprix, Atlanta va mécaniquement descendre dans la hiérarchie de sa conférence. Et ne sera plus à la lutte avec les équipes du haut de tableau. Visionnaire.

Selon nos informations, la prochain braderie aura lieu… du côté de Chicago.

© photo : Keith Allison from Hanover, MD, USA (Paul Millsap, Paul Pierce) [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts