Bruits de vestiaire Hall of Fame 

Boris Diaw à Rudy Gobert et son contrat : « Tu payes ton Big Mac ? »

Print Friendly, PDF & Email

Avec son contrat record, le pivot du Jazz d’Utah va devenir le sportif français le mieux payé de l’histoire. La nouvelle fait réagir.

Que de chemin parcouru pour celui que certains aimaient à surnommer « la grande tige du CB » (Cholet Basket). Rudy Gobert va prolonger au Jazz pour au moins 100 millions de dollars pour les quatre saisons. L’information est tombée hier soir à la surprise générale. Notre reporter sur place a pu échanger avec le pivot d’Utah, tout sourire au moment de nous accueillir.

« Une famille à nourrir »

« L’important pour moi, souligne-t-il, c’était d’avoir un salaire au moins supérieur à celui de Nico (Batum) parce que… voilà quoi ! Et puis vous savez j’ai une famille à nourrir. Il fallait bien ça. »

Deux Stephen Curry en salaire

Avec cette prolongation de contrat, la même que va parapher le pivot du Thunder Steven Adams, Gobert devient ainsi le nouveau sportif français le mieux payé de l’histoire. Dépassant de quelques millions Nicolas Batum, signataire de son contrat record l’été dernier. Pour information, le double MVP Stephen Curry est toujours actuellement rémunéré à 12 millions de dollars la saison. L’équation est donc simple : un Gobert aujourd’hui = 2 Curry.

La nouvelle a fait réagir une bonne partie de la ligue.

Quelques réactions au nouveau contrat de Gobert

Kevin Durant (Warriors) : « Ah non, non, non,  je n’ai aucun souci à être aussi bien payé que Gobert ou Steven Adams. »

Tony Parker (Spurs) : « Je suis content pour Rudy. Maintenant… je me dis que si j’étais arrivé dans la ligue quelques saisons plus tard, j’aurais vraiment pu décrocher le jackpot. Le nouveau salary cap, tout ça… Evan, Nico, Ian, Joakim… Tous sont mieux payés que moi, c’est la vie. Heureusement qu’il y a encore Alexis Ajinca. J’ai fait mes titres NBA, mes sélections all-star, mon MVP de la finale… Ça va. Mais c’est vrai que c’est un peu regrettable quand même. Ouai nan, j’ai grave les boules en fait. »

Nicolas Batum (Hornets) : « Bin vu les JO qu’on a claqué ensemble, c’est logique nan ? Ça fait plaisir de ne plus être le sportif français le mieux payé. C’est moins de pression sur les épaules. Et vous savez, la pression et moi… »

Boris Diaw (Jazz) : « Bravo bonhomme ! Pour fêter ça, on se claque un bon DoMac à Salt Lake ! Et tu payes ton Big Mac gros ? »

Nando De Colo : « Être le meilleur joueur français en activité et être payé 3 millions d’euros la saison ? Oui ça va, je le vis bien. »

Evan Fournier (Magic) : « Ouai gros ! Un Call Of ? »

Dwight Howard (Hawks) : « C’est qui Rudy Gobert ? Peu importe qu’il soit mieux payé que moi, je suis toujours le meilleur pivot du monde non ? »

Joakim Noah (Knicks) : « Être payé 25 millions et jouer à Utah, ou être payé 17 millions et jouer à New York… Vous m’voyez ? »

Vincent Collet (sélectionneur équipe de France) : « Maintenant plus d’excuses pour ne pas venir en équipe de France pour les quatre prochaines années. Au moins lui ne cassera plus les couilles. »

Joe Johnson (Jazz) : « Bien joué Rudy ! C’est important de bien se faire payer. »

© photo : jan fante (länderspiel deutschland – frankreich) [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts