Bruits de vestiaire Exclusivité 

Blake Griffin : « Enfoiré de Chris Paul ! »

Print Friendly, PDF & Email

L’intérieur ne décolère pas après son transfert à Detroit qui, selon lui, est lié au départ de Chris Paul durant la précédente intersaison.

Blake Griffin à Detroit, c’est fait. Et c’est le choc, y compris pour le premier intéressé, et premier cité de ce papier : Blake Griffin donc. De l’ensoleillée Los Angeles, sa plage, ses bikinis et cocotiers, il passe à la grise cité industrielle et motorisée de Detroit. Qui plus est une franchise pas habituée à côtoyer les sommets de la ligue. Autrement dit, Griffin a beaucoup perdu la nuit dernière.

Et pour lui, il y a un « coupable » tout désigné dans cette histoire : Chris Paul. Rappelez-vous, l’intersaison dernière, quand « CP3 » décidait, « lâchement » pour certains, de quitter LAC pour rejoindre Houston et James Harden. Seul un Kevin Durant avait fait « mieux » quelques mois plus tôt avec les Warriors. Griffin ne l’a jamais digéré. Jouer avec un Serbe à la tête d’ancien taulard alcoolique, c’est sympa, mais ça va pour un moment.

Faire équipe avec Anthony Tolliver et Reggie Bullock

Pas vernie avec les blessures cette saison, la plus prestigieuse des franchises de LA allait tout droit vers la non-qualification en playoffs. Or dans le raisonnement de Griffin, jamais il n’aurait été envoyé aux Pistons si Paul était resté à LA. Si bien qu’aujourd’hui encore, l’intérieur aurait la dent dure envers son ancien coéquipier. Un « enfoiré » l’aurait-il même qualifié en coulisses :

« Sérieusement, il est tranquille à Houston. Son rôle n’est pas compliqué là-bas en plus. Il a juste à envoyer des lobs vers Capela. Moi ? Je vais faire équipe avec Anthony Tolliver et Reggie Bullock. I mean… come on ! Sérieusement ! »

Griffin n’a pas tout faux dans son raisonnement. Mais attendons encore de voir où DeAndre Jordan et Lou Williams vont atterrir. Il est peut-être encore trop tôt pour se plaindre…

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts