You are here
Exclusivité Hall of Fame Rumeur very fiable 

Barack Obama va racheter les Chicago Bulls

L’actuel président des États-Unis, pour encore quelques semaines, prépare déjà son après Maison blanche.

[EXCLUSIF] Alors que le débat fait rage entre les deux candidats à la présidentielle américaine, Donald Trump et Hillary Clinton, la rédaction de « NBA sur écoute » vient d’avoir la confirmation : l’actuel président Barack Obama va bien racheter les Bulls de Chicago.

La rumeur courait depuis des mois. Certains médias s’interrogeaient sur les reconversions possibles du premier président américain de couleur. L’hebdomadaire Le Point, par exemple, évoquait sa volonté de faire construire une bibliothèque dans le South Side, quartier noir de la ville… de Chicago. « Je suis véritablement devenu un homme lorsque je me suis installé à Chicago », répète l’intéressé à qui veut l’entendre.

Selon nos informations, c’est bien plus que dans une « simple » bibliothèque qu’Obama compte investir. Grâce à sa fortune amassée en tant que président, de l’ordre de plusieurs milliards de dollars, l’ancien sénateur de l’Illinois va racheter les Bulls de Chicago. L’argument financier ne sera pas un souci pour lui, car la valeur de l’ancienne franchise de Michael Jordan est estimée, selon Forbes, à 2,3 milliards de dollars soit la troisième valeur marchande de la ligue derrière… les valeureux Knicks et Lakers.

Pas un grand fan de Noah

Obama n’a jamais caché son envie de devenir propriétaire d’une franchise NBA. Choisir les Bulls est encore moins une surprise, car il s’agit de son club de cœur. À l’aune de la saison dernière, il affirmait par exemple que « Cleveland et Chicago étaient deux des meilleures équipes de l’Est ». Ces mêmes Bulls manquaient six mois plus tard la qualification en playoffs… Dans la foulée les Warriors effaçaient de l’histoire la barre mythique des 72 victoires réalisée par les Bulls. Obama aurait eu de la peine à s’en remettre.

Ce qui a accéléré la décision de rachat, avant même la fin de son mandat, est simple : le départ de Joakim Noah vers les Knicks. « Je n’étais vraiment pas fan de ce joueur tant sur le plan sportif que capillaire », aurait déclaré en coulisses Obama. On suivra de près si les néo-Bulls, Rajon Rondo et Dwyane Wade, séduiront leur nouveau propriétaire.

© photo : Pete Souza [Public domain], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts