Exclusivité Rumeur very fiable 

Adam Silver veut scinder la ligue en deux poules de niveau

Print Friendly, PDF & Email

Constatant la multiplication des superteams, le commissionnaire envisage cette réforme pour la saison prochaine.

« Un cataclysme, une véritable révolution pour la ligue. » Comme nous, cet analyste NBA n’en revient pas. Selon nos informations, Adam Silver, le grand gourou de la ligue, envisagerait de scinder la NBA en deux poules de niveau. Un système de montées/descentes, avec une première poule plus dense et forte que la seconde.

NBA, football français, même combat

Un modèle directement inspiré… du championnat de football français, composé, lui, d’une Ligue 1 et d’une jeune « Domino’s Ligue 2 ». Tout sauf anodin. « Depuis l’arrivée de Domino’s, Adam s’est pris de passion pour le championnat de France, confie un proche. Il est même devenu un grand fan du ‘HAC’ (Havre Athletic Club), il ne rate aucun match. »

Outre cette passion naissante, la motivation d’Adam Silver à envisager une telle réforme repose sur la tendance actuelle : la formation des « superteams ». La signature de Kevin Durant aux Warriors de Golden State en est le dernier exemple.

(Re)lire : ce que Karl Malone a dit à Kevin Durant

Adam Silver ne supporterait plus de voir des équipes fortes battre les petits poucets comme les valeureux Bucks de Milwaukee. Et de retrouver, chaque année les mêmes équipes, favorites à l’entame de la saison. « Alors pourquoi ne pas faire jouer ces équipes entre elles seulement ? », se serait interrogé Silver.

(Re)lire : David West atteint d’opportunisme aigu

Un difficile équilibre

La question est maintenant de savoir quelles franchises seraient susceptibles d’aller dans cette poule « A ». Toujours selon nos informations, voilà à quoi ressemblerait la ligue après cette réforme :

[infogram id= »32d186fc-4674-47ed-83d5-8e94a44cab1a »]

La ligue 2 serait composée d’au moins 26 équipes, contre 2 à 4 équipes pour la poule supérieure. « Autrement dit, Cavs et Warriors joueraient 82 fois l’un contre l’autre, déduit un spécialiste. Du grand n’importe quoi ! » En plus d’une possible lassitude du grand public, se posera également la question des playoffs, ainsi que celle d’une révision de la draft. De grands changements en devenir donc.

Quant au système de montées/descentes, il ne dépendrait pas de performances sportives, mais de la capacité d’une franchise à aligner le plus de all-stars dans son roster. Même le vénéré David Stern ne serait jamais allé aussi loin.

© photo : Keith Allison from Hanover, MD, USA (Adam Silver) [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts