You are here
En quête de vérité 

À domicile, les Bulls jouent avec une ligne à trois points… rapprochée

Après le match de cette nuit, face aux Celtics, où le trio Wade-Butler-Rondo a été particulièrement adroit, le doute n’est plus permis.

La nouvelle devrait faire grand bruit dans la grande ligue : lorsque les Chicago Bulls jouent à domicile, la ligne à trois points ne serait pas à la distance réglementaire des 7,23 mètres. L’information a été confirmée, cette nuit, dès le premier match de la saison des Bulls, qui accueillaient les Celtics.

« C’est vrai qu’on a été adroits ce soir ! », souriait innocemment Dwyane Wade, auteur d’un 4/6 inhabituel derrière la ligne primée. Bien imité par son compère Jimmy Butler auteur lui aussi de 4/6, ou encore de Rajon Rondo (1/2). Soit un bilan cumulé de 9/14 pour le trio de vedettes.

Et cela alors que dans le même temps, des shooteurs réputés plus adroits comme Nikola Mirotić (1/6), Doug McDermott (0/1) ou encore Isaiah Canaan (0/3) ont eu toutes les peines du monde à trouver la mire.

C’est tout sauf une coïncidence. Selon nos informations, la ligne aurait été rapprochée du cercle d’au moins une vingtaine de centimètres à la demande de certains joueurs des Bulls, dont on ne connaît pas l’identité. L’impression visuelle a été confirmée sur une action (voir ci-dessous), où Wade rentre un tir bien au-delà de la ligne.

Cette décision s’inscrit dans la continuité d’une relation qualifiée par certains dirigeants de « compliquée », ces derniers mois, entre la franchise et la ligne à trois points. Cet été, nous vous révélions que les Bulls avaient carrément milité pour la suppression pure et simple de cette ligne. N’ayant pas obtenu gain de cause, Chicago se fait justice soi-même. « On est chez nous, on fait ce qu’on veut bordel », aurait déclaré sans détour un dirigeant.

 

Reste à savoir si la ligue entend s’emparer du dossier. D’ici là, les Pacers, prochains visiteurs de l’United Center, sont prévenus.

Quelque chose à redire ?

comments

Related posts